Bonjour chers utilisateurs. Pour améliorer la qualité de votre plateforme, nous procédons à des modifications du site. L'équipe RichBourse s'excuse pour les désagréments occasionnés. Nous vous informerons à la fin de ces opérations. Merci pour votre amabilité.

Evolution de secteur bancaire de l'UEMOA

Par KOUAO Brice, le 13 Août 2018



EVOLUTION DE SECTEUR BANCAIRE DE L'UEMOA

Evolution de secteur bancaire de l'UEMOA

Le secteur bancaire est l’un des secteurs économiques les plus dynamiques dans les pays de l’UEMOA. Le faible taux de bancarisation attire chaque année de nouveaux groupes bancaires. Après des années d’implantation, comment a évolué le secteur dans chacun des pays de l’UEMOA.

Les données présentées dans les tableaux ci-dessous proviennent du retraitement des données des rapports de la Commission Bancaire entre 2012 et 2016.

NOMBRE ETABLISSEMENTS

Les pays de l’UEMOA ont reçu 19 nouveaux établissements de crédit entre 2012 et 2016 soit une progression de 16%. Tous les pays de l’UEMOA à l’exception du Burkina Faso ont accueilli de nouveaux établissements.

La palme des implantations revient au Sénégal qui a reçu 6 nouveaux acteurs.

Le pays le plus fourni en la matière est la Cote d’Ivoire avec 29 acteurs.

 

NOMBRE DE GUICHETS

Dans la terminologie de la Commission bancaire, le terme GUICHET fait référence aux agences, bureaux et points de vente. Le réseau des guichets dans les pays de l’UEMOA s’est agrandi 593 nouveaux points entre 2012 et 2016 soit une progression de 30%. Tous les pays de l’UEMOA vu s’accroitre leurs réseaux.

La palme de la croissance des guichets revient au Mali avec 229 nouveaux guichets.

Le pays le plus fourni en la matière reste la Cote d’Ivoire avec 666 guichets.

 

NOMBRE DE GAB/DAB

 

Les DAB ou Distributeurs Automatiques de Billets et les GAB ou Guichets Automatiques de Billets forment un dispositif d’appui pour les banques dans le service aux clients. Le réseau des guichets dans les pays de l’UEMOA s’est agrandi 1225 nouveaux points entre 2012 et 2016 soit une progression de 68%. Tous les pays de l’UEMOA vu s’accroitre leurs réseaux.

La palme de la croissance des GAB/DAB revient à la C.I avec 362 nouveaux guichets.

La C.I est également le pays le plus fourni sur ce point avec 934 DAB/GAB.

 

NOMBRE DE COMPTES BANCAIRES

Le nombre de comptes bancaires a progressé de façon appréciable entre 2012 et 2016. On note plus de 2,4 millions de comptes ouverts sur cette période dans l’ensemble des pays de l’Union.

La palme de la croissance des comptes ouverts revient au Burkina Faso avec 687 164 nouveaux comptes bancaires.

Le pays le plus fourni en la matière reste la Cote d’Ivoire avec 2 905 534 comptes bancaires.

 

TAUX DE BANCARISATION

Le taux de bancarisation a progressé dans tous les pays de l’Union.

La palme de la croissance du taux de bancarisation revient au Togo avec une hausse de 13,2 points du taux de bancarisation.

Le Togo est également le plus pays le plus bancarisé de l’UEMOA avec un taux de 22,8%.

 

RECAPITULATIF

Entre 2012 et 2016, le dynamisme constaté au niveau des acteurs du secteur bancaire a contribué à l’amélioration du réseau, des comptes bancaires et du taux de bancarisation dans l’ensemble des pays de l’Union. Même si la Cote d’ivoire conserve le leadership sur beaucoup de critères, on note une bonne progression dans les autres pays.

 

Merci de nous avoir suivi et si vous voulez mieux comprendre l’investissement en bourse, nous nous tenons à votre disposition dans nos prochains ateliers.

Prochaines formations
ABIDJAN Samedi 08 septembre 2018

KOUAO Brice
Fondateur de l'Ecole de la Bourse


ARTICLES CONNEXES



SOYEZ LE PREMIER À REAGIR À CET ARTICLE


Pour poster un commentaire, merci de vous identifier

Newsletter

Recevez gratuitement par email nos informations sur la bourse.