BRVM : Palmarès de la semaine des actions cotées du 15 octobre au 19 octo...

Par KONATE HAMED N'GOUASSE, le 22 Octobre 2018



BRVM : PALMARÈS DE LA SEMAINE DES ACTIONS COTÉES DU 15 OCTOBRE AU 19 OCTOBRE 2018 : L'INDICE BVRM COMPOSITE PERD PLUS DU QUART DE SA VALEUR EN MOINS DE 11 MOIS

BRVM : Palmarès de la semaine des actions cotées du 15 octobre au 19 octobre 2018 : l'Indice BVRM Composite perd plus du quart de sa valeur en moins de 11 mois

Préparé par : Aboudou OUATTARA ; Hamed KONATÉ

La troisième semaine du mois d’octobre a été marquée par l’annonce officielle le vendredi 19 octobre de la rentrée en bourse du groupe bancaire panafricain ORAGROUP. Globalement, le marché s’est inscrit à la baisse avec une perte de -2,89%, menant l’indice BRVM Composite à 181,59. Une nouvelle méforme du marché qui vient accroître la tendance baissière du marché de cette année de cotation 2018 portant sa variation annuelle à -25,29 % de perte. Ainsi, en moyenne les sociétés cotées à la BRVM se voient amputer d’un peu plus du quart de leur valeur. Le tableau ci-dessous présente l’évolution détaillée du marché actions de la BRVM en cette troisième semaine de cotation du mois.

La baisse du marché est à attribuer à six secteurs sur les sept que compte le marché ; le septième secteur terminant avec une stagnation.

Dans ce marché baissier, le secteur Services Publics enregistre la plus faible variation à la baisse. Son indice boucle cette semaine avec un repli de -1,79 %. Sa contre-performance est due essentiellement à celle du Titre Sonatel Sénégal dont le cours continue sa correction à la baisse avec une nouvelle perte de -2,26 %. SODECI Côte d’Ivoire et CIE Côte d’Ivoire ne sont pas, elles aussi, épargnées par cette tendance baissière. Leur cours enregistre des baissent respectives de -1,25 % et -0,37 %. Malgré un secteur en baisse, le titre Onatel Burkina termine tout de même avec une hausse de +1,48 % enregistré par son cours.

Le secteur finance voit lui aussi son indice s’établir à 65,16 soit une variation de -2,99 %. Les filiales du groupe BMCE, à l’exception de BOA Côte d’Ivoire, ont, quant à elles, réalisé les meilleures performances de ce secteur. Ainsi, BOA Bénin (+0,77 %), BOA Mali (+13,75 %), BOA Niger (+1,63 %), BOA Sénégal (+0,50 %) terminent toutes à contre-courant de leur secteur. SIB Côte d’Ivoire malgré l’annonce de son résultat continue sa correction à la baisse avec un repli de -12,95 %. Elle est suivie dans cette même tendance par la SGBCI Côte d’Ivoire et BICICI Côte d’Ivoire qui terminent avec des pertes respectives de -2,13 % et de -6,25 %. À l’image de la semaine dernière, Ecobank Côte d’Ivoire et NSIA Côte d’Ivoire terminent tous deux dans le rouge. Leurs cours clôturent avec des variations respectives de -10,63 % et -2,71 %.

Avec quatre titres dans le vert, le secteur Agriculture termine tout de même dans le rouge avec un indice en repli de -4,60 %. Sa contre-performance est à mettre à l’actif des titres PALMCI Côte d’Ivoire et SOGB Côte d’Ivoire. Ces deux titres ont évolué dans le même sens que celui observé la semaine précédente avec des replis respectifs de -7,75 % et -12,73 %. À l’inverse de la semaine dernière, les titres Sucrivoire Côte d’Ivoire et SAPH Côte d’Ivoire clôturent cette semaine à contre-courant de leur secteur. Leurs cours réalisent des hausses respectives de +0,50 % et +2 %. Sicor Côte d’Ivoire se place comme la surprise de cette semaine avec une légère hausse de +0,14 %.

Après plus de deux mois de correction à la baisse, le titre CFAO Motors Côte d’Ivoire semble retrouver des couleurs avec une hausse de +4,17 %. Avec ce seul titre dans le vert, le secteur Distribution n’a pas pu faire mieux que la semaine dernière. Son indice recul de -4,86 %. Une contre-performance que l’on peut mettre à l’actif du titre Servair Abidjan Côte d’Ivoire qui continue sa correction à la baisse. Son cours clôture avec une baisse de -2,33 %. Vivo Energy Côte d’Ivoire dont le cours avait clôturé avec un gain de +9,38 % la semaine dernière clôture celle-ci avec une perte de -8,57 %. Les deux filiales du groupe Total terminent elles aussi dans le rouge avec des pertes de -14,06 % pour la filiale Ivoirienne et -6,12 % pour la filiale Sénégalaise.

Le Titre Uniwax Côte d’Ivoire réalise la plus forte baisse de cette semaine avec une perte de -15,44 %. Elle est suivie dans ce sens par Sicable Côte d’Ivoire (-14,58 %) et SMB Côte d’Ivoire (-13,24 %). La contre-performance de ces titres a ainsi induit celle du secteur Industrie qui boucle la semaine à -5,69 %. À l’inverse de la semaine dernière, le titre Air Liquide Côte d’Ivoire voit son cours enregistrer une nouvelle note négative de -4,26 %. Pendant ce temps, le titre Filtisac Côte d’Ivoire continue sa tendance baissière. Son cours termine une nouvelle fois dans le rouge avec un repli de -0,50 % établissant sa variation annuelle à -59,59 %. Elle est suivie dans cette même tendance par Nestlé Côte d’Ivoire qui semble avoir du mal à convaincre les investisseurs. Son cours perd -4,35 % de sa valeur.

À l’image de la semaine dernière, le titre Bolloré Transport & Logistics Côte d’Ivoire termine la semaine dans le rouge avec une perte de -6,40 %.

Comme à l’accoutumée, l’évolution de l’indice du secteur Transport reste fortement influencée par celle du titre Bolloré Transport & Logistics Côte d’Ivoire. Une situation qui fait varier son indice de -6,31 %.

Comme observé les derniers mois, le marché semble être pris dans une longue Spirale baissière sans montrer des signes de reprise. Une situation qui devient de plus en plus inquiétante pour les investisseurs n’ayant pas planifié des investissements pour long terme. Les perspectives de rendement à court terme des portefeuilles se trouvent fortement obstrués.

Source : Bulletin officiel de la Côte, http://www.brvm.org/, calculs des auteurs

KONATE HAMED N'GOUASSE
Hamed N'Gouasse KONATE, en instance d'obtention du diplôme de Master professionnel en comptabilité et gestion Financière (MPCGF), du Centre Africain d'Etudes Supérieures en Gestion (CESAG), est un passionné de la Finance , de la Comptabilité, des TICs et de la Stratégie d'entreprise. L'excellence de son parcours académique, ses qualités et aptitudes dont le leadership, l'esprit d'équipe, la motivation, la passion du travail bien fait, l'engagement, la forte capacité d'analyse et de synthèse, le sens de l'organisation, l'ouverture au changement, la rigueur et sa sociabilité feront de lui un excellent collaborateur au sein d'une équipe.



Articles connexes


Newsletter

Recevez gratuitement par email nos informations sur la bourse.