BRVM : Palmarès de la semaine des actions cotées du 19 au 23 Novembre 201...

Par KONATE HAMED N'GOUASSE, le 26 Novembre 2018



BRVM : PALMARÈS DE LA SEMAINE DES ACTIONS COTÉES DU 19 AU 23 NOVEMBRE 2018 : UNE TENDANCE BAISSIÈRE PLUS PSYCHOLOGIQUE QUE TECHNIQUE

BRVM : Palmarès de la semaine des actions cotées du 19 au 23 Novembre 2018 : une tendance baissière plus psychologique que technique

Préparé par : Aboudou OUATTARA ; Hamed KONATÉ

A l’issue de cette troisième semaine du mois de novembre 2018, l’indice phare de la BRVM s’est vu une fois de plus imputer d’une valeur négative. Cette semaine porte sa variation cumulée depuis le début de l’année à -30,93 %. Cette troisième semaine a ainsi vu le marché clôturé avec une baisse de -2,59 %. Une tendance baissière qui continue d’entretenir une psychose chez la plupart des acteurs du marché. L’analyse du tableau ci-dessous fournit de plus amples informations sur l’évolution du marché cette semaine.

A l’image de la semaine dernière, seul un (1) secteur a échappé à la baisse. Ainsi, le secteur Services Publics (+0,13 %) a terminé la semaine à contre-courant du marché.

Après deux semaines dans le vert, le titre CIE Côte d’Ivoire accuse un repli de -6,45 % au terme de cette semaine de cotation. Le titre SODECI Côte d’Ivoire continue, quant à lui, sa correction à la hausse avec un gain de +8,11 %. Le titre Onatel Burkina présente, de son coté, une évolution contraire à celle observée la semaine précédente. Son cours progresse de +6,42% de sa valeur. Une performance qui a permis à l’indice du secteur Services Publics de clôturer cette semaine avec une hausse de +0,13%. Sonatel Sénégal continue sa correction à la baisse. Son cours enregistre une perte de -0,57 %.

Dans la lignée de la semaine dernière, le titre NEI-CEDA Côte d’Ivoire continue son redressementà la hausse. Son cours grappille une hausse de +17,14 % à l’issue de cette semaine de cotation. Elle est suivie dans cette même tendance par Solibra Côte d’Ivoire (+1,06 %) dont le cours clôture sa deuxième semaine consécutive dans le vert. Le titre SMB Côte d’Ivoire semble commencer sa correction à la hausse avec un gain de +1,06 %. Sitab Côte d’Ivoire termine, elle aussi, dans le vert avec une progression de +1,55 %. À l’image de la semaine dernière, Filtisac Côte d’Ivoire continue toujours sa chute libre avec une nouvelle note négative de -5,60 % portant sa variation annuelle à -67,51 %. Unilever Côte d’Ivoire voit, elle aussi, son cours accuser un repli de -7,44 %. Avec une perte de -8,51 %, Uniwax Côte d’Ivoire réalise la plus forte baisse de son secteur. Elle se présente ainsi comme le principal acteur de la contre-performance du secteur Industrie dont l’indice clôture avec une variation de -1,58 %. Après avoir annoncé son résultat semestriel en repli de -6,90 %, Sicable Côte d’Ivoire clôture avec une légère perte de -0,50 %

Malgré ses performances financières affichées en début de mois, le titre Total Côte d’Ivoire, clôture sa deuxième semaine dans le rouge. Son cours enregistre une perte de -9,72 % contre -10 % observée la semaine précédente. Une évolution qui contraste avec son résultat net du troisième trimestre en hausse de +48,46 %. Elle est suivie dans cette même tendance par sa consœur sénégalaise. En effet, malgré un résultat du troisième trimestre en hausse de +79 %, Total Sénégal clôture cette semaine avec une légère perte de -0,78 %. Le titre CFAO Motors Côte d’Ivoire continue sa correction à la baisse. Son cours enregistre un repli de -8,26 %. Une contre-performance qui n’est pas étrangère à celle du secteur Distribution dont l’indice perd -4,28 % de sa valeur. À l’image de la semaine précédente, le titre Servair Abidjan Côte d’Ivoire boucle cette semaine avec une perte de -8,29 %. Elle est suivie dans ce sens par Bernabé Côte d’Ivoire avec une variation de -6,38 %. Malgré un secteur en repli, Vivo Energy Côte d’Ivoire termine la semaine dans le vert avec un gain de +9,47%.

Après quelques semaines de quasi-baisse, le titre BICI Côte d’Ivoire retrouve des couleurs. À l’issue de cette semaine, son cours grappille une fois de plus une note positive avec une hausse de +23,84 %. Il faut également souligner la performance du titre SAFCA Côte d’Ivoire qui clôture sa troisième semaine de suite dans le vert avec une hausse de +5,40 %. Une performance que l’on doit à son résultat semestriel bénéficiaire  et en hausse de +153 %.

Coris bank International Burkina, continue son évolution en dent-de-scie avec une variation de +3,65 %. Contrairement à la semaine dernière, l’ensemble des filiales du groupe BMCE ont terminé cette semaine dans le rouge à l’image de BOA Niger (-11,83 %). Leur contre-performance a ainsi induit celle du secteur Finance donc l’indice clôture avec une variation de -5,02 %. Les titres SGB Côte d’Ivoire et Ecobank Côte d’Ivoire continuent toujours leur tendance baissière. Leurs cours enregistrent des moins-values respectives de -9,77 % et de -5,56 %. NSIA Banque Côte d’Ivoire continue, elle aussi, sa correction à la baisse avec un repli de -0,72 %. Contrairement à la semaine précédente, SIB Côte d’Ivoire boucle cette semaine dans le vert avec une hausse de +3,75 %.

Sicor Côte d’Ivoire réalise la seule performance positive de son secteur avec une hausse de +1,41 %. Avec seulement un seul titre dans le vert, le secteur Agiculture voit son indice enregistrer une perte de -5,89 %. PALMCI Côte d’Ivoire dont le résultat semestriel est toujours attendu continue sa tendance baissière avec une perte de -1,96 %. Elle est suivie dans cette même tendance par Sucrivoire Côte d’Ivoire et SAPH Côte d’Ivoire avec des variations respectives de -1,55 % et de -6,67 %. Une mauvaise performance financière, combinée à une grève du personnel, qui fait baisser le cours du titre SOGB Côte d’Ivoire de l’ordre de -8,91 %.

Le Secteur Transport clôture cette semaine de cotation avec un recul de -10,11 %. Comme d’habitude, la performance du secteur Transport dépend fortement de Bolloré Transport & Logistics Côte d’Ivoire. Le cours du titre Bolloré Transport & Logistics Côte d’Ivoire cède -10,26 % de sa valeur au terme de cette semaine de cotation. Une contre-performance imputable à son résultat semestriel en repli de -23,22 %.

Constitué par l’unique titre SETAO Côte d’Ivoire, le secteur Autres enregistre une perte de -18,75 % au terme de cette semaine de cotation.

Au total, avec une nouvelle baisse enregistrée cette semaine, l’évolution du marché semble dessiner une plus longue période de baisse, et ce malgré quelques titres prometteurs. En effet, les cours de certains titres, à l’image de SAFCA Côte d’Ivoire et de NEI-CEDA Côte d’Ivoire, commencent à intégrer leurs bonnes performances financières semestrielles et/ou trimestrielles. À l’opposé, la baisse des cours de certains titres semble subordonnée à des facteurs non expliqués. Il s’agit, entre autres, de Coris bank International Burkina ou Total Côte d’Ivoire. Un regard complémentaire sur le marché primaire en cette troisième semaine de cotation semble avoir un intérêt. En effet, l’ensemble des acteurs du marché reste dans l’attente d’information complémentaire concernant L’OPV d’Orabank. Pour rappel elle avait reporté la date de clôture de son OPV initialement prévue ce vendredi 16 novembre au jeudi 22 novembre 2018, une première sur les 3 dernières années.

Source : Bulletin officiel de la Côte, http://www.brvm.org/, calculs des auteurs

KONATE HAMED N'GOUASSE
Hamed N'Gouasse KONATE, en instance d'obtention du diplôme de Master professionnel en comptabilité et gestion Financière (MPCGF), du Centre Africain d'Etudes Supérieures en Gestion (CESAG), est un passionné de la Finance , de la Comptabilité, des TICs et de la Stratégie d'entreprise. L'excellence de son parcours académique, ses qualités et aptitudes dont le leadership, l'esprit d'équipe, la motivation, la passion du travail bien fait, l'engagement, la forte capacité d'analyse et de synthèse, le sens de l'organisation, l'ouverture au changement, la rigueur et sa sociabilité feront de lui un excellent collaborateur au sein d'une équipe.



Articles connexes


Newsletter

Recevez gratuitement par email nos informations sur la bourse.