BRVM : Palmarès de la semaine des actions cotées du 26 au 30 novembre 201...

Par KONATE HAMED N'GOUASSE, le 04 Décembre 2018



BRVM : PALMARÈS DE LA SEMAINE DES ACTIONS COTÉES DU 26 AU 30 NOVEMBRE 2018 : UN MOIS DE DÉCEMBRE 2018 HAUSSIER?

BRVM : Palmarès de la semaine des actions cotées du 26 au 30 novembre 2018 : un mois de Décembre 2018 haussier?

Préparé par : Aboudou OUATTARA ; Hamed N’Gouasse KONATE

L’indice composite de la Bourse Régionale des Valeurs Mobiliers (BRVM) affichait ce vendredi 30 novembre 2018 une variation de + 0,84 % par rapport à la séance de cotation précédente. Cette performance associée à celle des séances du mardi (+0,22 %) et du mercredi (+0,40 %) a permis au marché d’atténuer ses pertes au terme de cette semaine de cotation. En effet, l’indice phare de la BRVM clôture avec une légère baisse de -0,83 % contre une variation de -2,59 % observée la semaine dernière. Une évolution qui contraste un tant soit peu avec les espoirs de reprise formulées pour le mois de décembre par les investisseurs. Pour rappel depuis quelques années, le mois de décembre est connu comme un mois haussier. Cette année fera-t-elle l’exception ? Les semaines à venir nous permettront d’en savoir davantage.

Le tableau ci-dessous résume l’activité du marché durant cette quatrième semaine de cotation du mois de novembre 2018.

Contrairement aux semaines précédentes où presque tous les indices sectoriels étaient dans le rouge, la contre-performance du marché, observée cette semaine est à mettre à l’actif de quatre secteurs sur les sept. Ainsi, les secteurs Industrie et Finance clôturent cette semaine à contre-courant du marché alors que le secteur Autre clôture avec un statu quo.

Depuis l’annonce de son résultat du troisième trimestre, le titre NEI-CEDA Côte d’Ivoire ne cesse d’engranger des plus-values avec une variation de +80 % enregistrée depuis le début de ce mois. Au terme de cette semaine de cotation, son cours réalise la meilleure performance du secteur industrie qui s’établit à + 31,71 %. Une performance qui a induit celle du secteur Industrie dont l’indice grappille une plus-value de + 0,30 %. SMB Côte d’Ivoire continue, quant à elle, sur sa lancée de la semaine dernière avec une hausse de +12,94 %. Une variation que l’on explique difficilement aux vues de son résultat semestriel en recul de -17 %. Après avoir enregistré une perte de -0,50 % la semaine précédente, le titre Sicable Côte d’Ivoire clôture cette semaine avec une hausse de +0,51 %. Pendant ce temps, les titres Filtisac Côte d’Ivoire (-7,81 %), Unilever Côte d’Ivoire (-1,78 %) et Nestlé Côte d’Ivoire (-1,12 %) continuent leurs tendances baissières dues notamment à une perte de confiance des investisseurs.

En deux semaines, le titre BICICI Côte d’Ivoire a enregistré une plus-value de +65 %. En effet ; après avoir bouclé la semaine précédente avec une hausse de +23,84 %, son cours clôture cette dernière avec un gain de +40,66 %. À noter qu’aucune information publique n’a été portée à la connaissance des investisseurs jusqu’à ce jour expliquant cette évolution. Sa performance combinée à celle du titre Ecobank Côte d’Ivoire (+5,62%) a ainsi permis à l’indice du secteur Finances de clôturer cette semaine avec une hausse de +1,58 %. À l’image de la semaine dernière, les filiales du groupe BMCE clôturent presque toutes cette semaine dans le rouge. Ainsi seule la filiale du Mali, à savoir BOA Mali, a réussi à terminer la semaine sur une note positive de +4,52 %. SAFCA Côte d’Ivoire qui était sur une tendance haussière depuis presque trois semaines, dû notamment à un résultat partiel bénéficiaire, voit son cours enregistrer une perte de -1,04 %. À noter qu’elle a prévu un fractionnement de ses actions le 24 décembre 2018. Cette information est-elle la cause de ce revers ? Les semaines à venir nous en diront davantage. Les titres SGBCI Côte d’Ivoire et NSIA Banque Côte d’Ivoire continuent toujours leurs tendances baissières. Leurs cours enregistrent des moins-values respectives de -4,04 % et de -1,52 %.

Après avoir bouclé la semaine dernière dans le rouge, le titre Bolloré Transport & Logistics Côte d’Ivoire a clôturé cette semaine avec une nouvelle note négative de -6,67 %. Une contreperformance associée au statu quo du titre Movis Côte d’Ivoire a permis à l’indice du secteur Transport de terminer la semaine avec une perte de -6,55 %.

Après deux semaines de baisse, le cours de Vivo Energy Côte d’Ivoire commencerait-il à intégrer son excellent résultat financier ? En effet son cours clôture cette semaine avec une hausse de +8,11 %. Elle est suivie dans cette même tendance par Total Sénégal dont le cours enregistre une hausse de +1,56 %. Leurs performances n’ont cependant pas pu empêcher l’indice du secteur Distribution de clôturer avec une perte de -2,45 %. Le titre CFAO Motors Côte d’Ivoire continue sa correction à la baisse. Son cours enregistre un repli de -11 %. Elle se présente comme le principal acteur de la contre-performance de son secteur. À l’opposé de sa consœur sénégalaise, Total Côte d’Ivoire continue sa tendance baissière avec un repli de -3,85 % enregistré par son cours.

SAPH Côte d’Ivoire est la seule entreprise du secteur Agriculture à terminer dans le vert avec une hausse de +1,79 %. Avec seulement un seul titre dans le vert, le secteur Agiculture voit son indice enregistrer une nouvelle note négative de -2,15 %. À l’exception de Sicor dont le cours clôture la semaine dans un statu quo, les autres titres de ce secteur continuent leur tendance baissière. Ainsi, SOGB Côte d’Ivoire (-6,67 %), Sucrivoire Côte d’Ivoire (-5,26 %) et PALM Côte d’Ivoire (-2,50 %) clôturent toutes cette semaine avec une perte.

Le Titre Sonatel Sénégal termine la semaine avec une perte de -2,15 %. Contrairement à la semaine dernière, le titre Onatel Burkina clôture, lui aussi, cette semaine avec un repli de -4,52 %. La contre-performance de ces deux titres a induit celle du secteur Services Publics. En effet, son indice termine cette semaine avec un repli de -2,08 %. CIE Côte d’Ivoire (+2,31 %) réussit, quant à elle, à clôturer à contre-courant de son secteur.

De manière générale, comme observés la semaine dernière, certains cours commencent à intégrer les informations publiées par les entreprises, à l’image de NEI-CEDA Côte d’Ivoire et Vivo Energy Côte d’Ivoire. Une situation qui est de bonne augure pour le marché boursier avec les résultats du troisième trimestre qui devraient animer le marché en ce dernier mois de cotation de l’année 2018. Il est aussi important de noter que le marché a bouclé trois séances de cotation dans le vert, une performance qui peut être assimilée à des signes de reprise du marché. Nous restons en attente de la semaine prochaine pour avoir la confirmation (ou non) de cette reprise du marché.

Source : Bulletin officiel de la Côte, http://www.brvm.org/, calculs des auteurs

KONATE HAMED N'GOUASSE
Hamed N'Gouasse KONATE, en instance d'obtention du diplôme de Master professionnel en comptabilité et gestion Financière (MPCGF), du Centre Africain d'Etudes Supérieures en Gestion (CESAG), est un passionné de la Finance , de la Comptabilité, des TICs et de la Stratégie d'entreprise. L'excellence de son parcours académique, ses qualités et aptitudes dont le leadership, l'esprit d'équipe, la motivation, la passion du travail bien fait, l'engagement, la forte capacité d'analyse et de synthèse, le sens de l'organisation, l'ouverture au changement, la rigueur et sa sociabilité feront de lui un excellent collaborateur au sein d'une équipe.



Articles connexes


Newsletter

Recevez gratuitement par email nos informations sur la bourse.