BRVM : Palmarès de la semaine des actions cotées du 08 au 12 avril 2019 -...



BRVM : PALMARÈS DE LA SEMAINE DES ACTIONS COTÉES DU 08 AU 12 AVRIL 2019 - UNE SEMAINE EN ROUGE

BRVM : Palmarès de la semaine des actions cotées du 08 au 12 avril 2019 - une semaine en rouge

Préparé par : Aboudou OUATTARA ; Hamed KONATÉ

Dans l’alignée de la semaine précédente, le marché des actions de la BRVM a été marqué par la publication de deux (2) états financiers et d’une (1) convocation d’assemblée générale ordinaire. Des publications qui ont eu de manière générale un effet modéré sur l’indice du marché. Ainsi, cette deuxième semaine de cotation du mois d’avril se présente comme une continuité de la tendance baissière du marché observée durant le mois de mars. En effet, l’indice phare de la BRVM recule de -0,240 % à l’issue de cette première semaine de cotation. Le tableau ci-dessous fournit plus de détails sur l’évolution du marché à l’issue de cette seconde semaine de cotation du mois d’avril 2019. À l’image de la variation du marché, 4 des 7 secteurs, voit leur indice terminer la semaine dans le rouge. Ainsi seuls les Secteurs Industrie, Finance et Autres clôturent à contre-courant du marché.

Secteur Autres

Après avoir enregistré une note négative la semaine dernière, le cours de Setao Côte d’Ivoire termine celle-ci au même titre que le Secteur Autres avec une hausse de +6,06 %.

Secteur Industrie

Après un mois de mars baissier, Uniwax Côte d’Ivoire semble retrouver des couleurs avec un gain de +23,99 %. Il réalise ainsi la meilleure performance du marché. Son évolution pourrait être attribuée à une anticipation de son résultat net 2018 attendu pour la fin de ce mois. Elle se présente ainsi comme l’acteur principal de l’évolution de son secteur dont l’indice clôture avec une hausse de +2,88 %. Sicable Côte d’Ivoire qui a terminé le mois de mars dans le rouge du fait d’un résultat net 2018 en recul de -22 % clôture cette deuxième dans le vert avec un gain de +2,58 %. Le cours du titre Filtisac Côte d’Ivoire semble résister à une tendance baissière avec une évolution en dent de scie. Son cours clôture cette semaine dans le vert avec une hausse de +8,64 %. Notons qu’elle aussi devrait rendre publics ses comptes d’ici la fin du mois. Sitab Côte d’Ivoire clôture, elle aussi cette semaine dans le vert avec un gain de +7,50 %.

Air Liquide Côte d’Ivoire, qui était le seul titre à clôturer dans le vert la semaine dernière, voit son cours contre-performer cette semaine avec un repli de -10,47 %. Comme observé la semaine dernière, Nei-Ceda Côte d’Ivoire continue toujours sa correction à la baisse avec une perte de +12,90 %. Elle est suivie dans la même tendance par Crown Siem Côte d’Ivoire et Nestlé Côte d’Ivoire. Leurs cours clôturent cette semaine avec des variations respectives de –3,85 % et de -1,04 %. Solibra Côte d’Ivoire continue, quant à elle, d’accuser le coupde ses mauvaises performances financières avec une nouvelle note négative de –6,74 %

Secteur Finance

BOA Niger et BOA Burkina ont tous deux annoncé cette semaine la mise en paiement de leur dividende respectivement pour fin et pour début mai. Elles terminent la semaine avec des variations respectives de +2,44 % et de +7,38 %. Dans la continuité de la semaine dernière, BOA Mali termine cette semaine aussi dans le vert avec une plus-value de +14,66 %. SIB Côte d’Ivoire qui a rendu son résultat net 2018 en hausse de +3 % clôture elle aussi la semaine dans le vert avec une progression de +10,20 %. Son évolution, en dépitde la baisse de la plupart des filiales du groupe BMCE, a permis à l’indice du secteur finance de clôturer dans le vert avec une hausse de +2,67 %. Cependant, Safca Côte d’Ivoire avec une sa progression de +12,20 %, se présente comme la performance supprise de la semaine. À l’image de la semaine dernière, Coris Bank International Burkina termine cette semaine avec une hausse de +2,77 %. L’émission de 450 millions de dollars émis le 11 avril 2019 à un taux de 9,75 % par le groupe Ecobank Transnational Incorporated Togo semble avoir l’adhésion des investisseurs. Son cours progresse de +5,56 % à l’issue de cette semaine de cotation. Avec une hausse de +3,66 %, La SGB Côte d’Ivoire continue sa timide remontée en finissant dans le vert.

Contrairement à sa maison mère, Ecobank Côte d’Ivoire voit quant à elle son cours accuser un recul de -4,34 %. Une contre-performance que l’on pourrait attribuer a son résultat net 2018 en recul de -9,3 %. BICI Côte d’Ivoire termine sa deuxième semaine dans le rouge avec une variation de -1,44 %. Après la surprise de la semaine dernière, NSIA Banque Côte d’Ivoire retombe dans ses travers avec une nouvelle baisse de –0,38 %

Secteur Distribution.

CFAO Motors Côte d’Ivoire semble avoir du mal à sortir de sa spirale baissière. Son cours clôture la semaine avec une perte de –3,77 %. Une contre-performance qui impacte son secteur (Distribution) dont l’indice termine avec une baisse -1,02 %. Total Côte d’Ivoire et Bernabé Côte d’Ivoire finissent, elles aussi, la semaine dans le rouge avec des baisses respectives de -2,68 % et -0,46 %.

Contrairement à sa sœur Ivoirienne, Total Sénégal clôture la semaine à contre-courant de son secteur avec une hausse de +3,72 %. Elle est suivie dans la même tendance par Vivo Energy Côte d’Ivoire dont le cours connaît une progression de +1,11 %. Après avoir enregistré un coup d’arrêt la semaine dernière, Servair Abidjan Côte d’Ivoire continue sa remontée. Son cours grappille une plus-value de +2,50 %.

Secteur Services Publics

En attendant la publication de leur résultat, SODE Côte d’Ivoire et CIE Côte d’Ivoire connaissent des variations diffèrentes au terme de cette semaine de cotation. Ainsi, si la première continue sa tendance baissière avec une note négative de -6,25 %, la seconde, quant à elle, clôture cette semaine avec une progression de +1,63 %. Alors qu’elle avait clôturé la semaine dernière dans le vert, Sonatel Sénégal termine celle-ci avec une perte de -2,06 %. Sa contre-performance a ainsi induit celle du secteur Services publics dont l’indice enregistre une perte de -1,74 %

ONATEL Burkina est le seul titre de ce secteur à clôturer cette semaine sans variation.

Secteurs Agriculture

L’une des plus fortes baisses sectorielles de la semaine est à mettre à l’actif du secteur Agriculture. En effet, son indice accuse une baisse de -4,51 % ; avec pour principal acteur Palm Côte d’Ivoire et SOGB Côte d’Ivoire. Le cours de Palm Côte d’Ivoire clôture avec une baisse de -5,41 %. En attendant la publication de son résultat qui devrait intervenir à la fin de ce mois, son cours semble avoir entamé une correction avec une deuxième semaine dans le rouge. Alors que son résultat était attendu pour cette semaine, SOGB Côte d’Ivoire accuse un retard dans la diffusion de ses performances. Une anticipation de son résultat fait baisser son cours de -15,61 %. Sucrivoire Côte d’Ivoire, quant à elle, continue son évolution en dent-de-scie avec un repli de -2,66 % contre une hausse de +4,44 %, observée la semaine dernière.

Dans ce maché baissier, SAPH Côte d’Ivoire termine sa deuxième semaine de suite dans le vert avec une progression de +2,86 %. À noter que son résultat était aussi attendu pour cette semaine.

Secteur Transport

Le Titre Bolloré Tranport & Logistics Côte d’Ivoire dont les comptes étaient attendus la semaine précédente accuse une baisse de -9,81 % à l’issue de cette semaine de cotation. Une contre-performance qui entraîne l’indice du secteur Tranport dans le rouge avec une baisse de -9,63 % au détriment du titre Movis Côte d’Ivoire dont le cours n’a pas varié.

 

Avec une nouvelle semaine dans le rouge, le marché serait-il en train de retomber dans ses travers ? Les investisseurs seraient-ils déçus des performances économiques ou financières des sociétés cotées ? Autant de questions que se posent les investisseurs. Difficile de répondre, car la plupart des entreprises (Setao Côte d’Ivoire, NEI-CEDA Côte d’Ivoire, Uniwax Côte d’Ivoire…) dont le cours a semblé être fortement influencé par la spéculation n’ont pas encore annoncé leur résultat. Les semaines et jours à venir nous diront davantage sur la situation du marché des actions d’autant que la Cotation du Groupe ORABANK Togo est prévue pour le 16 avril 2019.

Source : Bulletin officiel de la Côte, http://www.brvm.org/, calculs des auteurs

KONATE HAMED N'GOUASSE
Hamed N'Gouasse KONATE, en instance d'obtention du diplôme de Master professionnel en comptabilité et gestion Financière (MPCGF), du Centre Africain d'Etudes Supérieures en Gestion (CESAG), est un passionné de la Finance , de la Comptabilité, des TICs et de la Stratégie d'entreprise. L'excellence de son parcours académique, ses qualités et aptitudes dont le leadership, l'esprit d'équipe, la motivation, la passion du travail bien fait, l'engagement, la forte capacité d'analyse et de synthèse, le sens de l'organisation, l'ouverture au changement, la rigueur et sa sociabilité feront de lui un excellent collaborateur au sein d'une équipe.



Articles connexes


Newsletter

Recevez gratuitement par email nos informations sur la bourse.